Hightech

Google teste des écrans intelligents qui s’activent sans un mot

0

Vous n’aurez bientôt plus besoin de dire “OK Google” avant d’exprimer des commandes aux écrans intelligents de Google Nest Hub, selon Android Central. Au lieu de cela, la nouvelle fonction nommée «Blue Steel» pourrait permettre à l’appareil de simplement détecter votre présence et d’écouter de manière proactive les commandes sans avoir d’abord besoin d’entendre le mot de réveil.

Cette nouvelle fonctionnalité a été montrée dans une vidéo publiée sur YouTube par Jan Boromeusz. Dans la vidéo, on peut voir Jan demander une variété d’informations, le tout sans prononcer une seule fois les mots magiques «OK Google». Son écran intelligent Nest Hub Max exécuterait un micrologiciel destiné aux tests au sein de Google. On ne sait pas encore quand ni même si la fonctionnalité sera rendue publique, mais elle existe.

BLUE STEEL AU STADE DE TEST

L’hypothèse est que le Nest Hub Max utilise son système de détection par ultrasons pour repérer la présence d’une personne et commencer à écouter. Pour le moment, l’écran intelligent l’utilise pour ajuster simplement les informations qu’il affiche. Cependant, à l’avenir, cette même technologie pourrait lui permettre d’écouter les commandes vocales quand il sait que vous êtes à proximité. Ars Technica pense qu’il pourrait également utiliser la fonction Face Match de sa caméra pour savoir à qui il parle. L’option peut être désactivée dans les paramètres.

Si elle est rendue publique, Blue Steel pourrait soulever des problèmes de confidentialité. Un élément clé des haut-parleurs et écrans intelligents actuels est qu’ils ne prêtent attention à ce que vous dites qu’après avoir entendu le mot de réveil, c’est la règle. Se fier uniquement à la détection de proximité augmente le risque que les appareils entendent des choses qu’ils ne sont pas supposés entendre, au détriment de votre vie privée.

Cela dit, «Blue Steel» pourrait constituer une fonctionnalité optionnelle utile pour certains. Le fait de devoir répéter à plusieurs reprises «Ok Google» (ou “Hey Google”) avant chaque commande vocale peut vitre être pénible, ce qui peut rendre son utilisation beaucoup plus facile et rapide.

Comments

Comments are closed.