Brève

Cabasse annonce SWELL : son enceinte sans-fil Bluetooth

0

Quelle bonne nouvelle ! Après des marques comme Riva Audio, Bose ou encore Bang & Olufsen, c’est au tour de la marque Cabasse, experte en produits audio haut-de-gamme, de se lancer dans l’enceinte sans-fil Bluetooth avec la Swell.

CABASSE SWELL

LE SAVOIR FAIRE DE CABASSE DANS UNE ENCEINTE PORTABLE

Spécialiste de la haute-fidélité depuis 67 ans, Cabasse a décidé de mettre un pas dans l’univers de la musique portative avec sa tout nouvelle enceinte haute définition, j’ai nommé la Cabasse Swell. Elle est annoncée comme l’une des enceintes les plus puissantes et les plus équilibrées du marché, avec 4 haut-parleurs qui couvrent l’ensemble des sonorités des plus graves aux plus aigües.

La Cabasse Swell propose également des fonctionnalités à la hauteur de ce qui se fait actuellement sur le marché : connexion via NFC, possibilité de jumeler deux enceintes pour un système multi-room 120 watts, et pour les plus demandeurs il est même possible d’y connecter une platine vinyle ou CD via une entrée auxiliaire.

L’enceinte fait son poids, 750g, mais elle reste assez compacte pour être facilement transportée. Son autonomie de 10h est à peine en dessous de la moyenne actuelle mais cela doit être dû à la qualité audio et à la puissance qui doit demander une certaine énergie.

Elle sera proposé en deux coloris : noir et chrome ou gris et doré. Sa structure sera renforcée par une grille en métal mais aucun détail pour l’instant sur une potentielle résistance aux éclaboussures.

Caractéristiques techniques

  • Puissance : 60W (120W pour 2 enceintes en stéréo)
  • Efficacité : 90db / 96dB en stéréo
  • Réponse en fréquence : 55Hz – 22 kHz
  • Haut-parleurs : Grave 2x85mm / Medium aigu 2x40mm
  • Connexion : entrée auxiliaire
  • Batterie : 10 heures de musique non-stop
  • Bluetooth : 4.0 avec Codec Apt-X
  • Dimensions (l x h x p) 185 x 75 x 75 mm
  • Poids : 750 g
  • Finitions : Noir-Black Chromium ou Blanc-Gold Chromium
Outhman

Pourquoi il faut arrêter le bodyshaming

Previous article

Test de l’enceinte bluetooth Beats Pill+

Next article

Lisez aussi