HightechTests

Le Meizu Pro 6 Plus : l’alternative idéale

0

On a tous hésité un jour entre 4 ou 5 smartphones à ne pas savoir lequel est le plus performant, a le meilleur appareil photo, la meilleure durée de vie, etc… Le Meizu Pro 6 Plus règle ce dilemme avec un constat simple : il est parfaitement équilibré pour un prix très intéressant.

MEIZU

meizu-logo

MEIZU (魅族) est une société d’origine chinoise fondée en mars 2003. Spécialisée initialement dans la fabrication de lecteurs MP3 et MP4 basés sur la technologie flash. Aujourd’hui, ils développent et fabriquent également des smartphones d’entrée et de milieu de gamme.

REVIEW

DESIGN

Le Meizu Pro 6 Plus est livré dans une boite noire carrée, format peu habituel dans le milieu des smartphones. A l’intérieur, on retrouve bien évidemment le téléphone, un câble USB type C ainsi qu’une prise secteur pour accueillir ce câble et une paire d’écouteurs assez standards.

Ce smartphone est entièrement habillé d’aluminium pour son arrière et son contour. La finition est excellente mais on dénote tout de même un très léger jeu au niveau des boutons volume et power. Malgré cela, le design du Meizu Pro 6 Plus est très réussi, avec son bel écran 2,5D de 5,7 pouces et une finesse défiant toute concurrence : seulement 7,3mm.

J’ai rapidement équipé le Meizu Pro 6 Plus d’une coque car l’aluminium qui recouvre le dos, légèrement brossé, produit un bruit presque strident lorsque il est posé sur une surface en verre ou en métal : un peu désagréable.

Au dos du Meizu Pro 6 Plus, on retrouve tout en haut un imposant capteur photo rond autour duquel prône un flash composé de 10 LEDs, propre à la marque Meizu. Sur la tranche supérieure se trouve le micro anti-bruit et sur la tranche inférieur la connectique USB type-C, entourée à sa droite par un haut parleur et à gauche par une prise casque.

Sur la tranche droite on peut retrouver le rocker de volume avec en dessous le bouton power, et sur la tranche gauche on a simplement le tiroir SIM, qui peut accueillir deux Nano SIM mais pas de carte micro-SD.

Sur la face avant on retrouve, en haut de l’écran : un haut-parleur, un capteur photo, un capteur de proximité et un autre de luminosité, et une LED de notification. En bas de cet écran, on trouve le fameux bouton M Touch, c’est tout. Nous reviendrons sur ce bouton plus bas.

M TOUCH

Il nous est vendu comme l’un des meilleurs boutons physique et pour cause, il est proche de la perfection. Ce bouton home, il suffit de l’effleurer pour revenir en arrière, de le presser pour revenir à l’accueil, et de le presser doublement pour réaliser une action custom comme par exemple lancer l’appareil photo.

Ce bouton M Touch est également équipé d’un capteur d’emprunte qui, s’il n’a pas un taux de détection aussi parfait que ceux sur les derniers iPhone ou le Galaxy S8, est d’une fiabilité “suffisante” et d’une vitesse confortable pour une utilisation quotidienne.

Bémol par contre sur le capteur cardiaque censé être intégré à ce même bouton M Touch : la fonctionnalité n’est tout simplement pas proposée en France.

ECRAN 2,5K 3D TOUCH

Once you go full black, you never go back. Une fois qu’on s’est habitué à un écran AMOLED il est quasiment impossible de revenir à un écran normal sans avoir une impression de perte de contraste, voire de qualité. Le Meizu Pro 6 Plus propose un excellent écran AMOLED proche de celui du Galaxy S7 dont je venais. Les noirs sont proches du 0 (les pixels ne s’éteignent pas complètement, mais presque), et l’écran est assez lumineux pour être lisible en plein soleil.

L’écran du Meizu Pro 6 Plus atteint les 2K, soit 1440 x 2560 pixels avec une résolution de 515 ppi. Vous ne ferez pas nécessairement la différence avec un autre écran, sauf peut-être lorsque vous visionnerez un film de très haute qualité ou lorsque vous utiliserez votre Meizu Pro 6 Plus pour de la VR.

L’écran du Meizu Pro 6 Plus propose également le 3D Touch, c’est à dire un capteur de pression dissimulé sous l’écran. Je n’ai quasiment trouvé aucune utilité à cette fonctionnalité puisque, encore trop rare dans nos smartphones, ne passionne pas tous les développeurs d’applications.

SURCOUCHE LOGICIELLE

La surcouche logicielle du Meizu Pro 6 Plus est une belle surprise. Flyme 6.0 est basé sur Android Marshmallow 6.0, qui commence petit à petit à s’essouffler par rapport à la Android 7.0. C’est une des surcouches logicielles les plus réussies au niveau du design et des fonctionnalités. En termes de rapidité, de fonctionnalités et d’applications natives on est à un tout autre niveau par rapport à ce que l’on pourrait trouver sur une ROM Android “stock”.

Ma déception se situe au niveau de la traduction : elle est de faible qualité et certaines parties de la surcouche sont en anglais, ou même en chinois. C’est franchement impardonnable.

APPAREIL PHOTO

Le Meizu Pro 6 Plus possède un capteur principal de 12 mpx f/2.0 avec stabilisateur optique sur 4 axes, autofocus laser et autofocus à détection de phase. L’origine du capteur n’est pas précisé. À l’avant, le capteur frontal est un 5 mpx f/2.0. L’appareil photo du Meizu Pro 6 Plus pêche légèrement. Avec de bonnes conditions de luminosité, il sera votre meilleur atout. Mais baissez légèrement la lumière, et vous vous retrouvez dans une situation de survie ou seul les photographes les plus doués sauront s’en sortir via le mode Pro.

PERFORMANCES ET AUTONOMIE

En termes de performances et d’autonomie, le Meizu Pro 6 Plus se débrouille plutôt bien. Il est tout aussi fluide que n’importe quel autre smartphone haut de gamme que l’on trouve actuellement sur le marché, sans souffrir de chauffe comme certains de ses homologues chinois. L’autonomie est bonne lorsque l’on sait configurer correctement le smartphone, mais l’optimisation logicielle de la consommation d’énergie ne semble pas encore être parfaitement au point. Globalement, l’autonomie est correcte et proche de celle d’un Galaxy S7 ou d’un Honor 9.

Le Meizu Pro 6 Plus : l’alternative idéale
Un très bon rapport qualité / prix qui a de la marge
Le Meizu Pro 6 Plus est un smartphone idéal pour tous ceux qui souhaitent avoir un hybride de tous les hauts de gamme du marché, à petit prix. Avec un système mieux configuré, le Meizu Pro 6 Plus pourrait devenir l'un des smartphones les plus intéressants sur le marché. Le Pro 7 corrigera sûrement le tir.
DESIGN7
PERFORMANCES8
AUTONOMIE8
SURCOUCHE LOGICIELLE6
APPAREIL PHOTO7
Excellent rapport qualité / prix
Un écran superbe
Très performant
Surcouche logicielle en construction
Appareil photo peu performant
7.2
Acheter le Meizu Pro 6 Plus

Lisez aussi