Web

Les États-Unis passent à l’assaut de KickAssTorrents

0

Les autorités fédérales américaines ont annoncé hier l’arrestation du propriétaire présumé du plus grand site de partage de fichiers torrents au monde.

Dans le collimateur depuis des années

Générant selon certaines certaines sources plusieurs dizaines de millions d’euros de revenus publicitaires par an pour quelques milliards de dollars de contenus illégaux, le site KickAssTorrents est une référence dans le monde du téléchargement. Le site est donc logiquement devenu, après ThePirateBay, la cible à abattre des ayants-droits d’outre-Atlantique.

Son présumé propriétaire, un ukrainien de 30 ans, a été arrêté hier en Pologne et les États-Unis ont demandé son extradition vers leur sol au plus vite afin qu’il y soit jugé.

Des noms de domaine bloqués

Plus de 16 noms de domaines liant vers le site ou des services du sites ont également été saisis par la justice américaine dont kickasstorrents.com, kastatic.com, thekat.tv, kat.cr, kickass.cr, kickass.to and kat.ph . La plupart d’entre eux ont d’ores et déjà été bloqués et les autres le seront très prochainement.

Tout cela n’est bien sûr pas sans nous rappeler l’épisode de 2014 ou le site ThePirateBay voyait ses datacenters investis par le RAID américain. Le site ThePirateBay, même s’il a perdu de sa superbe, est aujourd’hui toujours disponible et propose le même type de téléchargements illégaux qu’auparavant…

 

Outhman

Concours : Tentez de gagner une PS4 avec PriceMinister !

Previous article

Voyage à Milan pour découvrir la nouvelle Volkswagen Up!

Next article

Lisez aussi