Tests

Test de l’enceinte bluetooth Thomson WS03

0

Présentée à l’IFA 2015 avec sa petite soeur la WS02, l’enceinte bluetooth Thomson WS03 est le dernier fleuron nomade de la gamme son de la marque. Au programme de ce test : découverte du produit, et mon avis sur celui-ci !

Un packaging des plus simples

Je m’attarde souvent sur le packaging car je trouve qu’il en dit parfois long sur la qualité du produit et surtout sur le positionnement marketing de la marque. Ce n’est pas toujours vrai certes, mais cette fois-ci ça l’est un peu. En effet, la boite de la WS03 de Thomson est tout ce qu’il y a de plus standard : une boîte en carton fin et souple qui contient l’enceinte protégée par un sachet à bulles et des cales en carton rigide, ainsi qu’une petite boîte avec un manuel explicatif, un câble micro-USB permettant de recharger l’enceinte, et un câble jack 3.5.

Un design tout aussi simple, mais efficace

L’enceinte Thomsons WS03 n’a rien à envier à ses concurrentes en terme de design. Elle arbore un beau plastique mat allié à une grille blanche, une finition en métal brossé ainsi qu’une lanière haute en ce qui semble être du cuir de bonne facture. Elle ne fera aucunement tâche dans un salon moderne ou lors d’un déplacement donc.

L’enceinte pèse tout de même 2,3 kilos, avec des dimensions de 29x16x7,7cm.

Première connexions et performances audio

La première connexion à l’enceinte se fait très facilement avec n’importe quel périphérique doté d’une connectivité bluetooth. Il suffit d’allumer l’enceinte qui se met en repérage au premier allumage, de la chercher avec son smartphone ou encore sa tablette et de valider le jumelage. Pour les plus branchés, la fonction NFC permet de valider directement la connexion. Enfin pour ceux dont l’appareil ne dispose pas de bluetooth, il suffit de brancher le câble jack 3.5 fourni pour profiter de la musique.

L’enceinte bluetooth WS03 de Thomson propose une puissance de 30 Watts et souffre d’un seul défaut : son form-factor. En effet, la linéarité de l’enceinte et sa finesse qui prennent tous leur sens en termes de design en perdent lorsqu’on en arrive aux performances audio. Le son est légèrement trop clair et l’enceinte semble presque vibrer à la verticale.

Néanmoins, je n’ai repéré ce problème que lorsque je poussais l’enceinte à son maximum et sur des sons dotés de grosses basses. Sur la plupart des musiques que j’ai écouté, la WS03 convenait parfaitement.

Conclusion

C’est une très belle enceinte que nous propose Thomson. Avec un design original et ses qualités sonores, elle a de quoi devenir l’enceinte idéale du Dandy connecté. Avec un pricetag de 120€, elle se place en concurrence avec des enceintes Sony ou Philips, qui pour le coup on une profondeur de gamme beaucoup plus complexe.

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may also like