Smartphones

Honor 7 : Où est l’arnaque ?

0

Je viens de rentrer de la présentation du Honor 7 qui s’est déroulée jeudi 27 à Londres, durant laquelle j’ai pu scruter en détails ce dernier flagship de la marque chinoise inconnue il y a 2 ans et qui explose désormais en Europe. J’ai donc décidé de tout vous dire sur ce smartphone, tout.

Conception, matériaux et design

Le Honor 7, tout de métal vêtu, arbore une coque unibody faite d’aluminium entourant un corps de 143x72x8,5 mm, un écran IPS de 5,2 pouces avec un ratio de couverture de la face avant de 72,4%, face avant qui sera disponible en blanc ou en noir pour les puristes, tout ça dans seulement 157 grammes. Deux bandes de plastique en haut et bas de la face arrière du téléphone, de couleur métallisée, permettent de dissimuler astucieusement les antennes sans corrompre leur fonctionnement.

La façade arrière du Honor 7 a été brossée afin de conférer au matériau un toucher agréable bien loin du toucher froid que l’on retrouve normalement sur ce type de smartphones.

L’appareil photo est protégé par du sapphire, utile vu sa position et son biseautage, et les touches sont faites de céramique.

Dans sa globalité, le Honor 7 est un objet d’art et de technologie dans lequel on s’amuserait à calculer le nombre d’or et que j’ai apprécié photographier sous toutes ses coutures lors de l’évènement.

Performances de haut rang

Sur le papier, le Honor 7 a tout d’un grand. Un processeur Kirin 935 cadencé à jusqu’à 2,2Ghz vient propulser ce smartphone parmi les plus puissants du marché. Ajoutez à cela 3Go de mémoire et Android Lollipop 5.1 et vous obtenez de quoi effectuer toutes les tâches que l’on peut attendre d’un smartphone et bien plus.

specs honor 7

La surcouche logicielle EMUI 3.1 vient habiller Lollipop. Cela aurait pu dans un contexte différent être un point négatif pour moi mais celle-ci ne fait au final qu’apporter une légère touche de design et surtout quelques logiciels et fonctions utiles à la la manipulation du téléphone.

Un accéléromètre, un gyroscope, un GPS GLONASS, un capteur de proximité et de lumière ambiante permettront au Honor 7 de devenir encore plus intelligent et de proposer notamment des options de gestion de l’énergie intelligente ou encore un guidage GPS précis et des options de suivi d’activité sportive.

Une batterie de 3100mAh est proposée et permet de fournir selon Honor 1 jour et demie d’utilisation normale.

Reste à voir maintenant si la partie logicielle a bien été optimisée pour faire de ces différents instruments un orchestre qui joue une symphonie parfaite dans toutes les situations.

Appareil photo multi-casquettes

La photo est devenue une fonctionnalité incontournable sur tout smartphone qui se respecte et Honor l’a bien compris, en équipant le Honor 7 d’un capteur Sony IMX230 de 21 mégapixels avec un flash double ton. L’appareil photo frontal est pour lui un capteur de 8 mégapixels lui aussi accompagné d’un flash, simple ton, mais avec un double réglage d’intensité lumineuse. Sur le terrain l’appareil photo du Honor 7 se révèle aussi doué en photo qu’en vidéo, avec un focus très rapide et des réglages précis qui en font un concurrent sérieux au Galaxy S6 ou au LG G4.

Capteur d’empreintes et bouton secret

Le capteur d’empreintes du Honor 7 est situé sur la face arrière du téléphone sous l’appareil photo. Il reconnait plusieurs empreintes de son propriétaire avec une incroyable vitesse, une incroyable précision, et il est surtout doublé d’une intelligente zone tactile. En effet, il est possible de programmer des actions sur le capteur d’empreinte afin que lors d’un touché ou d’un glissé une certaine action soit effectué à l’écran.

En plus de cela, un bouton sur la tranche gauche du téléphone a pour seule et unique justification d’être complètement customisable. En le pressant une fois, deux fois, ou en effectuant une pression longue, vous pourrez ouvrir l’appareil photo ou lancer Deezer, ou n’importe quelle autre application selon vos besoins.

Pricetag très, très aggressif

Le plus impressionnant avec le Honor 7 c’est qu’il est proposé à un tarif qui, pour le coup et sans abus de langage, décime toute concurrence. En effet, son tarif de lancement est de 299€ et ensuite son prix public conseillé sera de 349€. “C’est un scandal !” doivent déjà s’écrier les directeurs marketing d’Apple et de Samsung.

Alors, où est l’arnaque ?

J’ai eu beau mener l’enquête entre deux verres durant toute la soirée, je suis reparti bredouille. À la question : “Qu’est-ce-qui justifie une politique de prix aussi basse ?” je n’ai eu comme réponse que “Une mise à disposition du produit au plus grand nombre”. J’ai donc moi-même décortiqué l’appareil, tenté de le tordre, secoué dans tous les sens espérant qu’une pièce se détacherait et que j’aurais pu monter sur la scène et crier au scandale, mais rien de tout ça n’a eu lieu. J’ai découvert un produit qui dispose aujourd’hui du rapport qualité prix le plus optimal du marché et puis je suis reparti, avec la forte envie d’acheter un nouveau téléphone.

349€ sur la boutique officielle Vmall.

Outhman

Des munitions spéciales pour abattre les drones

Previous article

Ce nouveau routeur Asus est tout droit venu de l’espace

Next article

Lisez aussi