Smartphones

HTC One Mini Black : la bonne affaire

1

Le HTC One Mini n’est pas un smartphone récent. A vrai dire il est sorti il y a à peu près un an après l’été 2013. Mais pour autant, ce smartphone au vu de ses spécificités est toujours au goût du jour. J’en ai reçu un pour test de la part de Rueducommerce, partenaire de longue date du blog, et on va ensemble le découvrir, ou si vous le connaissez déjà le redécouvrir.

DSC00088

Packaging et contenu de la boîte

Le HTC One Mini est livré dans une boîte plate, dont le contenu est sommaire mais habituel. On y trouve un câble Micro-USB vers USB 2.0, un bloc secteur pour le câble USB, une paire d’écouteurs intra-auriculaires rouges et noir et bien évidemment, le smartphone.

Design et aspect général

Le design du HTC One Mini est vraiment réussi. Je n’avais pas eu l’occasion de le voir des mes propres yeux mais sa construction unibody le rend juste “visuellement agréable”. Le modèle que j’ai reçu est noir, et pour moi c’est la couleur qui va le mieux à ce smartphone. A peine plus grand qu’un iPhone 5S, le HTC One mini arbore un bel écran de de 4,3 pouces pour des dimensions de 132 x 63.2 x 9.3 mm. L’ergonomie est selon moi excellente, voire même meilleure que celle de l’iPhone 5S qui est mon téléphone de tous les jours. Ses bords arrondis lui donne une prise en main plus agréable.

Un écran large et lumineux

L’une des premières choses que l’on remarque sur le HTC One Mini une fois sorti de sa boîte c’est son écran de 4.3″ Super LCD2 de résolution 720×1280 (soit une densité de 342ppi). Pour un “mini”, c’est déjà pas mal ! En termes de couleurs, il se débrouille plutôt bien avec un contraste prononcé qui facilite la lisibilité. L’angle de vu est lui aussi très bon et en résumé, c’est un écran qui ne décevra pas.

Puissance et autonomie

C’est LE grand écart que doivent actuellement réaliser les constructeurs de smartphone. Comment faire un smartphone assez puissant mais qui pour autant n’aura pas une batterie qui se vide à vue d’oeil ? Avec sa batterie de 1800mAh et son processeur Dual Core 1.4GHz (Qualcomm Snapdragon 400) le HTC One Mini s’en sort plutôt bien. Pour l’avoir testé sur une journée complète, il fait presque aussi bien que mon iPhone 5S pour les mêmes utilisation, c’est à dire une journée complète d’utilisation modérée. Quant à ce qui concerne la fluidité du smartphone elle est excellente sur la version d’Android 4.2 pré-installée sur l’appareil, alors je prédis au petit HTC One Mini de beaux jours lorsqu’Android 5 (ou Android L) sera mis à disposition du grand public.

Un son impressionnant !

Eh oui, je ne pouvais pas évoquer le HTC One Mini sans parler du partenariat entre Beats et HTC, et notamment du double système de hauts parleurs que l’on retrouve respectivement en haut et en bas de l’écran. Le son est clair et tiennent le choc même quand on pousse le volume à fond. Quand on écoute une musique et qu’on pose le téléphone, on croirait presque utiliser une petite enceinte portative, un régal !

Un seul point faible : l’appareil photo

Je n’ai malheureusement pas été le seul à ne pas avoir été convaincu par les 4 Megapixels “UltraPixel” du HTC One Mini. Les couleurs sont ternes que ce soit en photo ou en vidéo et il faut avoir des conditions presque idéales pour s’en sortir avec un vrai cliché. Mais même si le HTC One Mini n’est pas le photophone de l’année, il conviendra à ceux qui n’utilisent leur téléphone que comme appareil photo d’appoint.

Conclusion

A son prix actuel, 290€, le HTC One Mini n’est pas seulement un bon smartphone pour une utilisation quotidienne, c’est une affaire. Il a tout d’un grand avec son bel écran, ses performances plus que satisfaisantes et ses hauts parleurs puissants.

DSC00090DSC00089DSC00091DSC00092DSC00093DSC00102 DSC00101 DSC00099 DSC00100 DSC00098 DSC00097 DSC00096 DSC00095 DSC00094

Outhman

Malédiction de Naxxramas et mon SUPER deck chasseur !

Previous article

Nul en informatique ? Il y a des formations pour ça

Next article

Lisez aussi