Hightech

Courir connecté : le jogging devient branché

0

Le nombre d’applications disponibles sur les stores d’applications Android et iOS sont innombrables. Running, musculation, fitness, yoga, respiration, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin. Les catalogues en ligne qui proposent des applications liés au sport en général comme Unibet ou autres, disposent d’une offre tout simplement impressionnante. Il en existe des milliers et aujourd’hui avec l’avènement de la santé connecté, ces applications ne fonctionne plus seules. En effet, les objets connectés ont inondé le secteur de la santé et on se demande quelle sera la prochaine invention à la mode.

Alors que certains s’inquiètent et posent la question de savoir si ces applications et appareils ne vont pas “vulgariser” la médecine, à outrance, d’autres y voient une opportunité pour lutter contre la sédentarité.

Parmi ces applications, les deux géants du secteur sont certainement Nike et Runtastic qui proposent presque une dizaine d’applications chacun sur les stores Android et iOS.

Des applications pour les débutants et les confirmés

L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. 🙁

Nike Training Club est une des applications les plus avancées disponibles sur l’AppStore et c’est aussi une de mes préférées. Elle propose, en quelques clics, de se créer un compte pour accéder à l’une des plus grosse communauté fitness et musculation internationale. Les exercices sont issus de plusieurs disciplines (fitness, crossfit, gymnastique, musculation) et permettent de garder la forme tout en cherchant à se dépasser. De plus, l’application est totalement gratuite ainsi que tous ses contenus.

Runtastic Pull-Ups PRO
Prix: 2,99 €

Si votre objectif est plus précis, Runtastic propose des applications qui permettent d’évoluer dans un exercice en particulier comme par exemple les tractions avec Runtastic Pull-Up. Une version gratuite est disponible sur le store Android ou iOS pour tester avant de passer à la version pro qui propose plus de contenu et de fonctionnalités.

Dans l’ensemble les applications reposent sur des concepts de progression réels et tester par des professionnels. Cependant, le risque réside dans le manque de suivi réel de l’utilisateur. Échauffement, blessures, étirements, il n’existe à ma connaissance aucune application qui fasse un suivi réel de bout en bout.

Des gadgets pour encore plus de données

Si les smartphones haut de gamme proposent depuis plusieurs années maintenant des fonctionnalités de podomètre grâce à leurs capteurs intégrés, les données ne sont pas les plus précises qui soient. Néanmoins, les smartphones étant de plus en plus utilisés pour le suivi d’une pratique sportive, les accessoires se multiplient.

Parmi ceux-ci, les plus répandus sont certainement les bracelets connectés. Le plus avancé d’entre eux est certainement le Samsung Gear Fit 2 qui en plus d’intégrer un accéléromètre et un gyroscope, intègre un cardiofréquencemètre.

Le problème reste néanmoins le même : quel pourcentage d’utilisateurs parmi ceux qui possèdent ce type d’accessoires sont à même d’interpréter correctement les données comme la fréquence cardiaque ou le nombre de calories brûlées ? Très peu je pense.

A utiliser donc pour se motiver à bouger, mais pas en remplacement de conseils de professionnels.

Outhman

Apple annonce iOS 8

Previous article

Apple, sa nouvelle pub vidéo Strength

Next article

Lisez aussi