Tests

Test du NAS D-Link DNS-320LW

3

Le Nas D-Link DNS-320LW est très sûrement le NAS le plus abordable de sa catégorie. Mais que vaut-il vraiment ? J’ai eu la chance de le tester durant 1 mois, voyons ensemble ce qu’il vaut.

D-Link DNS-320LW

Un NAS, kécécé ?

Vulgarisation technologique bonjour, âmes sensibles s’abstenir. Un NAS est un appareil connecté à votre réseau Internet domestique qui accueille un ou plusieurs disques dur. Une fois ces disques durs installés, il proposera différentes fonctions de “passerelle de stockage” qui sont assez intéressante dès lors qu’on a un tel besoin au sein de son installation informatique, aussi légère soit-elle.

En toute simplicité

Une chose est sûre, pas besoin d’avoir un diplôme en sciences de l’ingénieur pour mettre en place un NAS chez soi. On ouvre le NAS, on y place les disques durs (avec guides et sans avoir à forcer) et on le connecte ensuite à une prise d’alimentation et à son réseau soit par l’intermédiaire d’un câble ethernet ou d’une connexion wi-fi. Le D-Link DNS-320LW ne failli pas à cette règle. Une fois sorti de sa boîte, son design est agréable tout en restant très sobre. 2 câbles (un ethernet et un câble d’alimentation) que l’on connecte après avoir installé les disques durs et le tour est joué.

Configuration facile

admin D-Link DNS-320LW

L’interface de configuration du NAS (à laquelle on accède grâce à une adresse IP) elle aussi profite de cet aspect de simplicité. D-Link a vraiment voulu faire de ce “ShareCenter” un NAS que même votre grand-mère pourrait utiliser, tout en offrant quand même quelques fonctionnalités avancées. Lors de la première configuration, le NAS nous propose tout de même quelques options comme la possibilité de choisir entre du RAID 1, du RAID 0 ou du JBOD s’il détecte plusieurs disques durs. Il indique cependant à chaque fois les options “recommandées” pour l’utilisateur lambda qui souhaiterai passer rapidement à la suite.

Accessible mais expéditif

Je ne m’étends pas sur le test du D-Link DNS-320LW, et pour cause, c’est un NAS tout ce qu’il y a de plus banal. Au niveau des fonctionnalités on retrouve la possibilité de faire des sauvegardes régulières, d’accéder à ses fichiers depuis Internet hors de son domicile ou encore de télécharger directement des torrents sur les disques du NAS.

Mais même avec ces quelques fonctionnalités attrayantes, le D-Link DNS-320LW peine à me convaincre. L’interface aussi simpliste soit-elle aurait bien besoin d’un bon coup de pinceau. Quant aux performances, elles sont plus que moyennes au vu de ce que l’on peut attendre aujourd’hui d’un périphérique réseau. Après avoir discuté de ça avec quelques personnes sur Twitter ils m’ont dit que c’était certainement le câble fourni avec le NAS qui était “bas de gamme”. Oui mais, si on me vend un accessoire, je m’attends au moins que cette accessoire me propose des performances confortables, ce qui n’est pas le cas ici vous l’aurez compris.

Conclusion

Vous recherchez un NAS pour faire de la sauvegarde hebdomadaire de vos fichiers ? Le D-Link DNS-320LW est fait pour vous. C’est un petit NAS discret mais bruyant, qui rempli très bien sa tâche mais qui devient agaçant si ont l’utilise trop souvent. Par contre, réglé en RAID 1 (les données sont copiées sur les disques en miroir de sorte à ce que si l’un deux échoue l’autre a toujours les données intacts) ça devient un très bon rapport qualité-prix du haut de ses 70€.

Disponible sur Rueducommerce

3 Comments

  1. Tu peux aussi rajouter que l’alim est pourrie :
    – de ce que j’ai lu, elle pourrait avoir tendance à claquer
    – elle empêche les FreePlug de ma mère de fonctionner, ça doit donc bien rayonner ..

  2. Mais il fonctionne plutôt bien, et on peut bidouiller avec (fun-plug) 😉

  3. Ah et y’a possibilité de mélanger l’utilisation du disque, par exemple 250Go en RAID1 et le reste en JBOD 🙂

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may also like