Drones : Le danger qui plane sur nous

Posted on

J’en ai marre des drones. On en parle partout, tout le temps, que ce soit sur Internet ou à la télévision, et personne ne sait vraiment ce que c’est. Tout le monde voit les drones comme de petits jouets sans défense, mais pas moi. Aujourd’hui je vais vous exposer ma vision des drones, qu’elle vous plaise ou non.

Qu’est ce qu’un drone

Un drone est, selon la définition qu’en donne Wikipedia, un aérodyne de taille réduite et télécommandé. Mais Wikipedia va plus loin en nous expliquant d’où viennent les drones. Les drones sont à la base un outil de l’industrie militaire dont les objectifs ont été et sont encore aujourd’hui divers : surveillance, transport, exploration, renseignement, espionnage, combat.

Alors d’accord je vous lâche ça comme le mauvais synopsis d’un épisode d’Enquête d’Action mais un drone n’est pas à la base une invention dénuée d’objectif néfaste. Certes, la science même militaire a apporté au monde de fantastiques découvertes qui ont certainement participé à l’amélioration de notre quotidien. Et que l’on soit clair je ne dis pas qu’ils faut supprimer tous les drones mais qu’il faut, ABSOLUMENT, contrôler leurs domaines d’utilisation.

Un peu de technique

Aujourd’hui, le drone que l’on connait tous et que l’on peut se procurer dans le commerce est en général composé d’un corps et de 4 hélices qui lui permettent un vol stationnaire ou en déplacement à de petites vitesses et avec une autonomie moindre de quelques dizaines de minutes tout au plus.

Mais le drone n’est qu’à l’aube de son apogée et c’est sûrement pour cela qu’on en ignore encore les potentiels dangers.

Les possibilités de ce type de drone sont donc pour l’instant très limitées. Il y a eu par exemple des histoires de non-respect de la vie privée (coucou le drone à la fenêtre de la salle de bain quand tu croyais n’avoir aucun vis à vis) ou encore plus récemment un drone a fini sa course sur la participante d’un triathlon, la blessant légèrement.

Le vrai risque viendra lorsque les matériaux utilisés pour faire ces drones et les technologies de batteries auront évoluées. Imaginez un drone léger, qui peut donc transporter plus d’électronique, avec une portée de commande plus importante et une autonomie concrète ? On n’en est pas si loin car Amazon et bien d’autres multinationales réfléchissent à l’utilisation de drones, pendant que les parlementaires se demandent encore ce qu’est vraiment un drone.

Une seule solution : la réglementation

On ne pourra pas empêcher ni l’arrivée ni l’utilisation de drones. Et encore une fois l’objectif de cet article n’est pas de vous dégouter des drones qui, soyons clairs, est une invention qui révolutionnera certains domaines. Mais comme dit le dicton “Mieux vaut prévenir que guérir”. Il est pour moi urgent de réfléchir à la question et de, d’ores et déjà, prendre des mesures claires visant à contrôler l’utilisation d’un drone.

Pour moi les secteurs qui devraient pouvoir utiliser un drone sont :

  • Le secteur de la recherche pour explorer des endroits inaccessibles ou dangereux pour l’homme
  • Le secteur médical pour le transport urgent de matériel léger
  • Le secteur agricole pour assurer la surveillance de grands espaces
  • Le secteur de la protection et de la sécurité PUBLIQUE uniquement dans un but de surveillance lors de situations dangereuses pour éviter de mettre une personne humaine en danger

Non aux drones de livraison de colis ou de pizzas, non au drones privés dans les lieux publics.

A bon entendeur.

  • Partager