Smartphones

Le LG G-Flex s’auto-répare

0

Non, je ne me suis pas trompé de titre, vous avez bien lu. L’une des fonctionnalités phares du prochain smartphone de LG, le G-FLex qui proposé une structure “flexible” (toutes proportions gardées sur cet adjectif) est fait d’une matière qui s’auto-répare.

Le LG G-Flex sera le second smartphone a disposer d’un écran incurvé (après le catastrophique Galaxy Round), mais le premier à proposer une structure flexible. Le grand avantage qui pourrait le rendre populaire, c’est la matière utilisée pour fabriquer sa coque arrière. LG ne veut pas nous en dire trop non plus, mais déclare que cette technologie permet de réparer simplement grâce au temps les éraflures droites causées par les objets de la vie quotidienne.

Je vois déjà les stress-tests américains à la disqueuse et aux calibre 12 disant que cette technologie est un scandale, n’empêche que dans la vidéo ci-dessous les tests réalisés semblent présager un résultat intéressant. La vidéo montre une série d’éraflures à l’aide d’un pinceau au poils rigides qui s’estompent comme par magie après quelques minutes.

Ce n’est sûrement pas une révolution, mais c’est certainement un petit pas vers quelque chose de beaucoup plus intéressant. Comme on dit ceux qui innovent même si ils ne révolutionnent pas ouvrent au moins la porte à d’autres innovations. Apple et son 64 bits, Samsung avec son écran incurvé, et peut-être maintenant LG avec sa matière auto-réparante. Imaginez un jour un iPhone qui repeint tout seul la peinture qui s’écaille ? Ce serait une révolution.

Outhman

Impression 3D de jouets chez McDonald’s

Previous article

Une Xbone gardée par des requins

Next article

Lisez aussi