Internet

L’échec de la fonctionnalité de suivi de bourse de Twitter

0

Cela fait maintenant 2 mois que l’on peut sur Twitter afficher la quotation boursière d’une entreprise en tweetant son code entreprise précédé d’un signe $. Cette fonctionnalité, proposée à tous les utilisateurs et visant à permettre un meilleur accueil des entreprises sur la plateforme sociale, ne fait en fait pas l’unanimité. Des économistes compétents dans le domaine boursier il n’y en a pas, et de là à ce qu’ils aient le temps de tweeter je ne pense pas.

En ce qui concerne les utilisateurs « lambda » du réseau social, le réflexe n’est pas venu. On parle rarement sur Twitter de fluctuations boursières, de variations de valeurs ou encore de portefeuille d’actions, ou bien je suis les mauvaises personnes. En tout cas, on ne pourrait voir AAPL (Apple) en Trending Topic que si la valeur augmentait ou chutait soudainement et que l’information était relayée hors des forums de Boursorama et autres confrères.

Pour suivre la bourse, on préfèrera largement les dizaines d’applications, widgets et autres services web disponibles en ligne et qui proposent de mettre à profit la connectivité de vos appareils pour vous apporter l’information la plus rapide et la plus précise.
Il existe aujourd’hui de nombreux sites de traders spécialiser comme forex qui propose en faites tout simplement les meilleurs services de courbes pour trader. Bon, c’est sûr que ce n’est pas réservé aux débutants. Mais on pourra dans un premier temps l’utiliser pour suivre l’actualité du forex (trading) et peut-être s’y mettre un jour ! En attendant, il existe d’autres sites moins spécifiques comme Boursorama.com qui permet de suivre la bourse, d’être au courant des activités des grands groupes et également d’obtenir des conseils et de discuter portefeuille sur le forum.
Pour n’en citer qu’une, l’application mobile Crédit Mutuel, si vous êtes client de cette banque, est très réussie et disponible sous iOS et Android. Elle permet de suivre vos comptes, mais aussi les variations de votre portefeuille d’actions.

Le temps où l’on suivra les entreprises sur Twitter comme des acteurs financiers et non pas comme des machines à buzz n’est pas encore venu.

Comments

Comments are closed.

You may also like