Hightech

[PC EN KIT] Le rapport qualité / prix ultime est-il vraiment réservé qu’aux nerds ?

13

Choisir son PC en kit, et le monter soi-même, c’est encore pour de nombreuses personnes une activité réservée aux administrateurs réseaux, responsables de parcs informatiques et autres employés du pôle recherche et développement hardware de chez IBM.

Il s’avère que la réalité est tout autre, et même si les boutiques en ligne de matériel informatique s’acharnent à marteler un discours opposé à celui que je viens de vous présenter, l’idée perdure.

Jeunes et moins jeunes, adeptes de machines viriles remplies de liquide fluo et de néons tunning, ou simples adeptes de technologies souhaitant en savoir plus sur les composants électroniques d’une unité centrale, cet article est fait pour vous.

On va commencer par une question intéressante. C’est bien sympathique de vouloir monter son propre PC en kit, mais comment se procure t on les composants nécessaires ? C’est simple, et qui plus est placé juste en dessous de votre nez. Les boutiques en ligne que vous consultez chaque jour pour de l’électroménager ou du matériel hi-fi proposent le plus souvent des pièces détachées pour de l’informatique grand public. Sur RueduCommerce, LDLC, Cdiscount ou encore Materiel.net, vous pourrez donc trouver des barettes de RAM, des processeurs ou encore des disques durs, qui vous permettront de construire la machine de vos rêves.

On a les composants, très bien, mais il persiste un petit couac. L’interopérabilité est en informatique une question de tous les jours, et si elle s’est faite connaître durant ces dix dernières années au niveau logiciel, le constat est identique au niveau matériel. En effet, la compatibilité entre les différents produits doit être vérifiée, et ce n’est pas une tâche simple même pour les férus de high-tech. Mais, j’ai une solution ! Cette solution, c’est Top-Achat.com, qui à l’écoute de ses clients et à l’issu d’un partenariat avec le très bon site de tests hardware CowCotTV, met à disposition directement sur sa boutique en ligne un outil dédié à la sélection de composants com-pa-tibles entre eux.

Hallelujah, l’outil est très bien conçu et évite des heures de recherches et des coups de coups de fils aux hotlines de fabricants, parfois infructueux. On commence par sélectionner son processeur, l’outil nous conseille alors une carte mère compatible, et ainsi de suite jusqu’aux périphériques. Du coup, plus de mauvais chipset, plus de ports USB 3 sur le boîtiers qui s’avèrent inutiles à cause d’une carte mère incompatible, juste du matériel sélectionné avec soin et prêt à être assemblé. Bien sûr on n’est pas obligés de commander directement, on peut sauvegarder la configuration, la partager à ses amis pour obtenir des conseils, et revenir la modifier plus tard. On peut aussi parfaitement n’acheter qu’une partie des composants choisis sur TopAchat et acheter le reste autre part si on trouve moins cher, je laisse les formalités de livraison à l’appréciation de chacun. Matériel.net propose également le même système, et propose même de le monter moyennant paiement du service. Mais si on ne le fait pas soi-même ce n’est plus intéressant.

Certains utilisateurs apportent cependant quelques petites critiques intéressantes à l’outil en ligne de Top-Achat. En effet, il ne permet pas par exemple de choisir plusieurs écrans ou plusieurs cartes graphiques, ni plusieurs disques durs. Donc l’outil ne permet pas de faire une config crossfire avec des disques en RAID par exemple. Autre chose, l’outil a tendance à proposer toutes les alimentations quelques soient les composants choisis. Du coup, celui qui prendra un i7 2600k avec une G1 Assassin, une GTX 580 et autres composants gourmants, en parallèle d’une alimentation no-name (sans marque) 450W, aura très (très) rapidement des surprises (électriques).

Je finirais cet article sur une note d’ouverture. Les 3 composants les plus importants pour l’assemblage d’un PC sont pour moi le boîtier, la carte mère, et enfin l’alimentation. Le boîtier doit être rigide, en acier de préférence, et assez large pour accueillir tout type de configuration. On appréciera de nombreux emplacements réservés à la mise en place de ventilateurs, de différentes tailles si possible, afin de gérer la circulation de l’air comme on le souhaite. Je préfère également l’achat d’une carte mère haut de gamme, composant centrale de la configuration, car elle proposera une bien meilleure capacité d’évolution. Dans cette logique, l’alimentation disposera de préférence d’une puissance égale ou supérieure à 850W. Ce dernier point est soumis à discussion, mais je suis de ceux qui pensent qu’une alimentation puissante et certifiée durera bien plus longtemps et coûtera à long terme bien moins chère qu’une alimentation basique achetée pour l’occasion. On en rediscutera très bientôt dans un prochain article.

Ah, et pour les périphériques ? Ma préférence va à l’heure qu’il est pour Razer, qui propose une profondeur de gamme assez importante et adaptée à tous les profils d’utilisateur. Car oui, Razer est certes une marque connue pour le gaming, son fer de lance, mais en tant que rédacteur web utilisant leur produits ils s’avèrent être un parfait compromis entre des modèles hauts de gamme que l’on pourrait retrouver chez Microsoft ou Logitech, et des modèles uniquement adaptés à de l’utilisation hardcore gaming comme on pourrait retrouver chez certains concurrents de Razer. On aura également l’occasion de découvrir quelques produits Razer plus en détails dans les prochains articles.

Une réaction à cet article ? A vos commentaires !

Outhman

Boosteo : Création de sites internet à Saint-Etienne

Previous article

PES 2013 : Olé ! Vidéos et Premières nouveautés

Next article

Lisez aussi