Smartphones

Comment sauver un téléphone tombé dans l’eau

37

J’ai vu tout à l’heure la mésaventure de l’un de mes contacts Twitter, qui avait fait tombé bêtement son iPhone dans la cuvette des toilettes.

Il a réagit trop tard et l’eau a eu le temps d’oxyder complètement l’ensemble des composants et son smartphone est donc mort. Voici donc quelques conseils qui pourront peut-être un jour vous sauver la vie, ou en tous cas celle de votre smartphone.

1/ Sortir le téléphone du liquide

Réfléchissez tout d’abord au fait de savoir si votre smartphone résiste à l’eau ou non. S’il l’est, aucune raison de paniquer sauf si le liquide dans lequel vous le faites tomber est chaud ou d’une composition qui pourrait abîmer le téléphone (du sucre, de l’alcool, etc…). S’il ne l’est pas, là vous pouvez paniquer.

Il faudra donc dans un premier temps retirer le téléphone du liquide où il est immergé, en prenant toutes les précautions nécessaires. Si le liquide est chaud ou que sa composition peut être toxique pour votre peau, mettez des gants ou utilisez un objet adapté pour le retirer.

2/ Décomposer et sécher

La procédure que je conseille est plutôt simple. Commencez par éteindre le mobile et retirez de celui-ci toutes les pièces amovibles. La première pièce à retirer serait donc la batterie si c’est possible, puis la SIM, la carte micro SD, le stylet, etc…

Continuez ensuite en sauvant votre puce. Après l’avoir retiré de son emplacement, séchez là avec un chiffon doux. Une fois toutes les parties du téléphone séparées, laissez les parties non électroniques à part sécher sur un sopalin par exemple.

Utilisez ensuite des sopalins pour retirer l’eau qui goutte de votre smartphones, et insistez sur les connecteurs électriques, car ils seront endommagés rapidement par de l’eau salée par exemple.

Ensuite, une fois tout l’excédent d’eau retiré, séchez le smartphone à l’aide d’un sèche cheveux assez puissant mais réglé sur “air froid” afin de ne pas dessouder certains composants fragiles et sensibles à la chaleur.

Enfin, prenez un tupperware et mettez y du riz (bas de gamme, inutile de gâcher de la bonne nourriture) et glissez-y tous les composants. Cette astuce est peu connu mais fonctionne à merveille! En effet les grains de riz aspireront l’eau restante qui pourrait s’écouler des différentes parties.

Il faut ensuite laisser tout ça reposer au minimum une nuit pour que ça fasse son effet. Attendez 24h avant de rallumer le téléphone, soyez patient !

Petite astuce que je viens de dénicher si vous n’avez pas de riz, vous pouvez utiliser les petites billes contenues dans les sachets de Silica. Vous savez les petits sachets blancs pleins de petites billes placés dans les sacs et sacoches neufs afin d’éviter que les textiles ne fassent de l’odeur. Si vous avez un stock de ces petits sachets quelques parts dans un tiroir, ils pourront vous servir un jour 🙂

Et si c’est trop tard ?

Je vous vois venir bande de petits malins, certains vont me dire : “il suffit de le ramener le téléphone en panne à la boutique et de faire croire à un bug inconnu”. Eh bien ce n’est malheureusement pas si facile que ça.

Dans la plupart (si ce n’est dans la totalité) des téléphones récents, il y a une petite pastille blanche qui lorsqu’elle est mise en contact avec l’eau devient rouge, ou bleu. Cette pastille est parfois appelée le Wet Phone Indicator (“détecteur de téléphone mouillé” si on traduit grossièrement), et celui qui s’occupera de la réparation de votre téléphone ne prendra que quelques secondes à remarquer votre manque de bonne foi.

Il ne vous reste donc plus qu’à apporter votre téléphone auprès d’un réparateur agréé pour tenter une désoxydation ou un remplacement des pièces endommagées.