Tests

Assassin’s Creed 2 : Les DLC, mon avis!

1

Comme un grand nombre de fanatiques du second opus d’Assassin’s Creed 2, je me suis procuré sur le Playstation Store les deux DLC (DownLoadable Content) proposés par Ubisoft au mois de janvier et de février.

“La Bataille de Forli” et “Le Bucher des Vanités”. Le premier est composé de 5 mémoires, le second en compte lui 10. Elles permettent de compléter la séquence génétique d’Ezzio de Auditore en apportant les numéros 12 et 13, et donc de compléter l’histoire du jeu.

La Bataille de Forli (The Battle of Forli) :

Ezzio doit aider sa vieille amie, Caterina Sforza, à reprendre le contrôle de la ville de Forli qui est assiégé par les frères Orsi et leurs alliés. On a rien de nouveau dans ce DLC, si ce n’est de nouveaux décors.

Le Bucher des Vanités (Bonfire of Vanities) :

Ezzio est ici en recherche de la pomme. Il trouve l’endroit ou elle est dissimulée mais fini par se la faire voler par le frère Savonarola qui prend le contrôle de Florence en renversant les Medicis. On doit donc tuer tous ses lieutenants avant de l’assassiner lui. Ce second DLC apporte non seulement de très jolis nouveau décors, mais aussi une petite nouveauté au niveau des sauts. En effet, il y a sur certains immeubles des petits drapeau sur lesquels ont peu courir afin d’effectuer un saut plus long. C’est certes assez marrant, on est censé les utiliser à un moment de l’histoire mais ca s’arrête là, ca n’a rien d’exceptionnel.

Par contre, sur ces deux DLC on a plusieurs aspects du jeu qui sont (enfin!) mis en avant par les développeurs. On utilise dans ces deux mémoires génétiques plus de techniques que dans l’ensemble de l’histoire de base (bon ok, j’abuse un peu). Ces missions ne peuvent pas être faites à la va vite, on ne peut pas courir dans le tas, tuer tout le monde comme un bourrin à coups de marteau florentin et repartir comme si de rien était. A travers chacune des missions, il sera important de faire des choix, de se dissimuler dans la foule, d’observer les mouvements des gardes afin de ne pas être repéré, etc… Ensuite, on devra souvent utiliser les couteaux de lancer pour se débarrasser des archers qui nous canardent comme pas possible et utiliser les différentes techniques d’assassinat que l’on a appris tout au long du jeu. Il y a vraiment dans cette partie de l’histoire une bonne sensation de jouer à un jeu d’aventure avec une pointe d’espionnage à la SplinterCell ou MetalGear Solid.  Et tout ca donne vraiment du piment à l’histoire et un gros plus au gameplay.

Pour toute autre info sur le jeu, visitez le Wikia Assassin’s Creed 2!

1 Comment

  1. “Je participe”

    Plus sérieusement, j’aime beaucoup. C’est intéressant sans rester trop impersonnel pour autant, les articles sont bien fichus, bravo à toi, tu as gagné une place dans les blogs que je consulterais régulièrement dorénavant 🙂

Comments are closed.

You may also like